La Défense va allouer 327,8 millions pour réhabiliter la caserne militaire

La Commission des Marchés de l'Armée est en train d'examiner un accord-cadre pour lancer un appel d'offres sur la réforme, la restauration, la réhabilitation, la conservation, la démolition et l'entretien des infrastructures des casernes de l'Armée sur le territoire national. Sur la base de l'annonce précédente publiée sur la Plateforme de Contrats du Secteur Public, Le contrat a une valeur estimée à 327.820.500 euros et est divisé en 26 lots différents.

Madrid et Castille-la-Manche

Les travaux d'adaptation des bases situées dans le La Communauté de Madrid et Castilla La Mancha représenteront 16,81 pour cent du budget total. L'investissement total proposé pour ces régions est de 55 125 000 euros, réparti en deux lots d'une valeur estimée respectivement à 14,7 et 40,40 millions.

Catalogne, Valence et les îles Baléares

Le Conseil d'Administration attribuera deux lots communs pour la réforme des casernes de la Communauté valencienne et de Catalogne, d'une valeur estimée de 9 555 000 et 13 965 000 euros. Le décaissement dans les Îles Baléares se fera également à travers deux lots, d'une valeur de 3 675 000 et 4 200 000 euros.

Aragon, Navarre et La Rioja

Pour les réformes dans les installations de l'Armée en Aragon, là la Communauté Forale de Navarre et de La Rioja 42.997.500 seront alloués, un chiffre qui représente 13,11 pour cent du budget total. L'attribution sera répartie en deux lots de 6 247 500 et 36 750 000 euros.

Galice et Asturies

L'investissement dans La Galice et les Asturies passeront à 11 392 500 euros et sera également divisé en deux lots d'une valeur estimée de 6 615 000 et 4 777 500 euros.

Andalousie, Murcie et Estrémadure

Pour le sud de la Péninsule, la Commission de Maîtrise propose 4 lots pour une valeur totale de 64 680 000 euros, soit 19,73 pour cent du budget total. Les deux premiers lots, d'une valeur estimée de 13 965 000 et 18 375 000, seront utilisés pour des travaux sur les infrastructures militaires de la région. Andalousie occidentale-Estrémadure. Les deux lots restants, de même valeur respectivement, serviront à des casernes dans la région. Andalousie orientale-Murcie. De cette façon, ilL'investissement dans chacun de ces corridors s'élèvera à 32 340 000 euros

Pays Basque et Cantabrie

Le lot numéro 12 sera utilisé pour les travaux nécessaires dans les bases de Cantabrie et des trois provinces du Pays Basque. La valeur estimée de l'investissement dans cette zone est de 6.615.000 euros.

Castille et Leon

Pour Castilla y León, le Conseil d'Administration attribuera 3 lots d'une valeur de 33 883 500 euros. Sur ce poste, qui représente 10,33 pour cent du budget total, le lot numéro 14, de 24.990.000 euros, sera investi dans toute la région, tandis que le lot numéro 11, de 1.543.500 euros, ne s'appliquera pas aux réformes à réaliser dans le provinces de Burgos et Soria. C'est pourquoi le troisième lot proposé, identifié par le numéro 10 et d'une valeur estimée à 7 350 000 euros, précise que son objectif est de réaliser des travaux dans ces deux villes ainsi que dans certaines zones du Pays Basque et de Cantabrie.

Villes autonomes

L'annonce préalable fournit des détails sur 4 lots pour les deux villes autonomes espagnoles d'une valeur commune de 24 402 000 euros. Les deux lots destinés à la caserne de Ceuta Ils ont une valeur de 8 820 000 et 5 880 000 euros, soit un total de 14 700 000 euros. Les deux lots pour Mélillaqui détaille la non-inclusion des îles et rochers, ont une valeur de 2 352 000 et 7 350 000 euros, totalisant 9 702 000 euros.

les îles Canaries

L'investissement prévu dans le Les Îles Canaries représentent 57 330 000 habitants, soit 17,49 pour cent du chiffre total. La Commission des Marchés a attribué 28 665 000 euros à chacune des provinces qui composent l'archipel. Ainsi, l'Armée disposera de deux lots de 10 290 000 et 18 375 000 euros pour rénover les bases dont elle dispose à Santa Cruz de Tenerife et de deux autres lots de même valeur pour les infrastructures situées à Las Palmas.

IRESTE, plus connu sous le nom d'Institut de Recherche d'Enseignement Supérieur aux Techniques de L'électronique, est un média spécialisé dans le domaine de l'électronique.